Pourquoi l'île d'Yeu est bénéfique à l'élevage de reines ?

Pourquoi l'île d'Yeu est bénéfique à l'élevage de reines ?

La vocation de la station d'élevage de l'île d'Yeu est la création de souches pures de reines du Caucase a écotype de l’île d’Yeu et donc utilisable en Europe. Les abeilles ont du s'adapter à la situation atlantique, tempérée et venteuse, les mâles doivent être plus vigoureux grâce à un génotype performant, gardant à l’abeille ses caractéristiques caucasiennes initiales.

L’île d’Yeu se situe dans l’Ouest de la France (département de la Vendée) en haute mer à 17km au large. Elle bénéficie d’une protection génétique du à son grand éloignement du continent. L’île d’Yeu a une superficie de 2330ha et possède 60 à 70% de zones naturelles protégées. On enregistre une grande richesse botanique avec 760 espèces de plantes vasculaires, soit le sixième de la flore vasculaire française.

La douceur des abeilles caucasiennes adaptées, sélectionnées sur l’île d‘Yeu est des plus appréciées. Il est évident que la situation des ruches en milieux urbains, semi-urbains et balnéaires, pose des problèmes de fréquentation hommes/abeilles. Cette douceur permet une approche physique directe de l’abeille sans aucune protection particulière. L’abeille douce n’en perd pas pour autant sa vigueur et ses capacités de défense si on attaque.

Climat :

L’île d’Yeu profite d’un climat océanique d’un type particulier, le plus modéré de Vendée. Les températures moyennes sont comprises entre 6,7°C pour Janvier et 18,5°C pour Août, soit une amplitude thermique faible (11,8°C) due au rôle modérateur de l’océan.L’hiver est doux puisque depuis 1951, il n’y eut que 374 jours de gelées fortes (inférieures à 5°C). La moyenne annuelle de précipitations est relativement faible, environ 729mm. Juin et Juillet sont les plus secs. Les vents sont dominants S-W à W/N-W avec des tempêtes surtout de novembre à Janvier. Grand ensoleillement avec environ 30 minutes de plus par jour que sur la côte atlantique.

Relief :

Diversité des paysages : campagne, bois et marais, chemins nombreux, ruisselets, plages, dunes, falaises, combes et coteaux. Le relief de l’île d’Yeu offre des zones soient très abritées, soient très exposées au vent, et donc des variations climatiques de zone à zone agissant sur les périodes de floraisons. Ceci permet à l’apiculteur de placer ses ruches à mâles et des nucléi de fécondation suivant ces différentes opportunités.

Comportement de l’abeille :

Etant donné le peu de variations de températures été/hiver à l’île d’Yeu, notre abeille peut sortir presque toute l’année à la recherche de ce qui lui est utile. Nous bénéficions donc, d’un non arrêt de ponte. Soulignons que l’absence de grande étendue mellifère empêche les reines de s’épuiser à une ponte excessive. A l’île d’Yeu, l’existence de ruches à mâles est nécessaire non loin des ruchers de fécondation pour satisfaire aux besoins d’accouplement des reines. La bonne vitalité des mâles est indispensable car ils doivent affronter une certaine difficulté due au vent pour arriver aux reines. Les reines fécondées à l’île d’Yeu ont de grandes chances de l’avoir été par des mâles vigoureux et que la descendance s’en ressentira positivement.

 

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Laissez un commentaire

×

Log in