Visite chez nos partenaires du Caucase

Visite chez nos partenaires du Caucase

Visite des ruchers en famille

Depuis 40 ans, APISELECT travaille avec des apiculteurs du Caucase pour améliorer la qualité des reines et limiter l'hybridation des colonies là-bas. Depuis 2016, nous travaillons essentiellement avec la Russie qui a su protéger ses souches d'une hybridation excessive en provenance de l'Europe (BuckFast). Les éleveurs travaillent souvent chez eux en famille, notre collaboration est toujours un grand moment d'échanges et de partage d'expériences.


Le Caucase, côté Russie a des paysages et un climat très variés, qui expliquent la bonne adaptation des reines caucasiennes en Europe de l'Ouest. Du côté russie, les montagnes se jettent dans la Mer Noire en passant d'un climat méditérranéen à un climat continental après seulement quelques kilomètres dans l'arrière-pays. Les éleveurs sont plutôt sur le bord de mer alors que les apiculteurs sont plus haut en altitude. Leurs travaux respectifs permettent ainsi de sélectionner les meilleurs colonies de production en montagne pour ensuite les ramener en bord de mer pour les ruches à mâles et les travaux de greffages.

caucase1 caucase3 caucase2

Mes visites régulières côté Russie me permettent d'échanger et de perfectionner nos techniques et méthodes d'élevage sur l'île d'Yeu. Pour ma part, j'essaye toujours de travailler comme les éleveurs du caucase. Comme sur l'île d'Yeu, les combinaisons, gants et autres équipements de protection sont bien inutile face à la douceur légendaire des caucasiennes. Je suis souvent étonné par la qualité de l'hygiène des ruches et les soins apportés aux abeilles. Le Caucase est préservé de l'agriculture intensive et des traitements chimiques associés. Aussi, l'élevage des reines est toujours une exploitation familiale alors que la production de miel et autres produits de la ruche se font souvent en montagne avec des apiculteurs "bergers" qui veillent sur les colonies. Ils n'ont pas de rongeurs mais des ours, ils n'ont pas de frelons asiatiques mais des frelons européens.

L'élevage des reines est comme sur l'île d'Yeu avec un décalage d'un mois d'avance. La saison des fécondations des reines commence en mars et se termine en juillet. Les caucasiennes de Russie ont donc la même durée d'activité dans l'année avec un repos hivernal. Aussi, les productions mellifères et pollennifères sont très similaires avec l'Europe de l'ouest et l'on retrouve l'acacia, le chataignier et le tilleul dans toutes les forêts du Caucase. L'élevage, toujours réalisé sur le terrain d'habitation, ne dépasse jamais les 500 reines par an, le temps consacré au bien-être et à la douceur des colonies est donc un atout de plus à notre collaboration. Là-bas si le temps du communisme est révolu, les méthodes de travail restent communautaire et APISELECT fait un peu partie de la famille depuis plusieurs générations. 

за ваше здоровье !

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Laissez un commentaire

×

Log in